La Sanch à Perpignan

Les Pyrénées-Orientales, c’est un territoire du sud de la France riche en culture et en tradition. Chaque année lors du vendredi saint, un événement particulier attire un grand nombre de curieux dans les rues de Perpignan : il s’agit de la procession de la Sanch. ✞ Étant originaire de cette ville, j’avais déjà pu assister à cet étonnant cortège quand j’étais plus jeune, sans vraiment comprendre ce qu’il se passait. En 2018, j’ai pu m’intéresser de plus près à cette coutume, vieille de 601 ans, lors d’une invitation pour faire des photos…

Qu’est-ce que la procession de la Sanch ?

La procession de la Sanch est une cérémonie religieuse, qui est organisée tous les ans dans plusieurs villes de Catalogne (Perpignan, Collioure, Arles-sur-Tech, Gérone…). Son histoire remonte au 15ème siècle, lorsque St-Vincent Ferrier, un Dominicain de Valencia vient en France. Il explique, à la foule venue l’accueillir, qu’il est nécessaire de faire pénitence pour sauver le monde des péchés et des conflits. L’archiconfrérie de la Sanch est alors formée. Ce groupe de catholiques se consacre à la « Passion du Christ ». Ils accompagnent Jésus, condamné à mort sur la croix, tous les vendredis saints, comme ils le faisaient par le passé avec certains prisonniers… Un rituel qui a aujourd’hui six siècles.

Départ du cortège à l’Église St-Jacques

À Perpignan, le cortège démarre toujours à 15 heures à l’Église Saint-Jacques, son lieu d’origine, qui se trouve dans le quartier du même nom. Une belle occasion de découvrir ce monument qui a la particularité de posséder un double chœur. En effet, depuis le 17ème siècle, l’église et la chapelle de la Sanch se sont réunies pour ne former qu’un seul édifice. Le départ de la procession se fait sous la musique des tambours. Elle réalise une boucle. Il y a plusieurs arrêts à noter : devant la Cathédrale St-Jean-Baptiste, sur la Place Jean Jaurès, devant l’Église St-Matthieu et l’Église de la Réal et c’est le retour à St-Jacques.

Le cortège, son atmosphère et ses émotions

Cet événement religieux attire beaucoup de monde chaque année. Que l’on soit croyant ou non, c’est toujours impressionnant de voir les pénitents défiler. Il y a une certaine ambiance qui se met en place dans les rues de Perpignan. Hormis la musique et les chants qui s’élèvent des hauts parleurs, personne ne parle dans les rangs. L’évêque rompt parfois le silence pour prendre la parole et rappeler que la cruauté des Hommes touche chacun d’entre nous, comme par exemple lorsqu’une guerre éclate ou lors d’un attentat…

Les pénitents sont vêtus d’une longue robe et d’une cagoule en pointe, de couleur rouge ou noire (La Caparutxa). À travers deux orifices, on peut voir l’expression de leur regard. Les femmes portent des habits noirs ainsi qu’un voile en dentelle car c’est un jour de deuil. Certains choisissent de réaliser cette marche pieds nus pour se repentir. Des gens de différents âges sont présents dans la confrérie : des enfants, des adultes et des séniors.

L’archiconfrérie et ses mistéris en marbre

La procession de la Sanch se prépare longtemps en avance. Depuis 1950, les Mistéris (des représentations en marbre de Jésus), issus de chaque paroisse de Perpignan et des villages alentours, sont portés tout le long de la cérémonie. Ils sont restaurés et décorés de fleurs fraîches avant le grand départ. Il faut quatre processionnaires minimum pour soutenir le poids des sculptures, qui font aux alentours des 200 kilos. Chaque Homme porte alors de 30 à 40 kg. Lorsque la pluie se met à tomber, comme ce vendredi 30 mars 2018, les membres de l’archiconfrérie s’empressent de protéger ces œuvres religieuses. ✞

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s