Ajaccio, la ville de Napoléon Bonaparte

Ajaccio

C’est à Ajaccio, dans cette ville qui a vu naître Napoléon Bonaparte, que j’ai fait mes premiers pas sur le territoire corse. Je suis sortie du ferry avec l’envie pressante de découvrir ses petites merveilles. ☀ Lors d’une belle journée, je me suis consacrée à cette cité impériale et ses environs. Bien que ce soit la capitale de l’île, j’ai adoré sa chaleur et sa proximité avec les habitants. Dans cet article, je vous présente les étapes de ma visite et ses endroits à ne surtout pas manquer…

Ajaccio

LES FAÇADES DES MAISONS ET LA CLARTÉ DE LA MÉDITERRANÉE

En me dirigeant vers le centre-ville, ce sont tout d’abord les façades des maisons qui ont attiré mon regard : avec leurs couleurs chaudes, on se sent de suite loin de chez soi. 🏘 Le contour des fenêtres étant tracé parfaitement, je n’ai pas arrêté de me demander si les ouvertures étaient réelles, ou si c’était des trompe-l’œil.

L’autre élément qui m’a marqué, c’est la clarté de l’eau. Ajaccio est une ville très touristique, c’est un grand port, avec de nombreux bateaux, mais pourtant, on peut voir facilement les poissons et le fond de la mer. Lorsque je suis allée dans les criques de Majorque en 2018, il y avait pas mal de déchets dans l’eau, cela m’avait déçu. Le littoral corse a donc été une jolie surprise! Propre et translucide.

NAPOLÉON BONAPARTE, UNE GRANDE FIERTÉ POUR AJACCIO

Ajaccio

S’il y a bien une chose que vous ne pouvez pas rater sur Ajaccio, c’est Napoléon Bonaparte. La ville est fière d’avoir vu naître le 1er empereur des français en son sein. De nombreux éléments, en son honneur, trônent fièrement dans les rues, notamment des statues et des figurines, mais aussi des photos qui peuvent être admirées à l’hôtel de ville. La maison dans laquelle il a vu le jour, le 15 août 1769, est devenu un musée national. ➡ Ce que j’ai trouvé très original et attractif, c’est un petit musée situé rue Forcioli Conti, qui relate les plus grandes étapes de sa vie : les grandes batailles de Napoléon ⚔ sont mises en scène par des personnages en Playmobils ! Ainsi, l’Histoire devient plus ludique, même pour les adultes…

SE BALADER DANS LE CENTRE VILLE AU GRÉ DE SES ENVIES

Ajaccio

Quand je visite un lieu, j’aime me perdre parmi ses gens pour m’imprégner de l’ambiance. Ainsi, je peux flâner dans les boutiques touristiques et admirer les détails de la ville au gré de mes envies. Il y a deux grands espaces de vie au centre d’Ajaccio : la Place du Général de Gaulle (aussi appelée Place des Diamants) où l’on trouve un parking souterrain pour se garer, et la Place Foch où se tient un sympathique marché. Allez donc à la rencontre des commerçants ! N’hésitez pas à goûter à leurs saveurs corses, ils aimeront partager avec vous leur culture. 🍋🍊

Un autre endroit est à ne pas rater, c’est la bibliothèque municipale, qui respire le savoir et le vieux livre. Au centre, se trouve une table de lecture en bois, longue de 18 m, entourée par des colonnes entières d’étagères de bouquins ancestraux. 📚 C’est le frère de Napoléon qui a érigé cet endroit en 1801, en ramenant des ouvrages de Paris, comme l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert. À côté de l’établissement se tient le musée des beaux-arts, le Palais Fesch. Je ne l’ai pas visité mais ses galeries sont folles: 600 oeuvres d’art sont réunies dans cette collection. Plein d’autres incontournables sont à faire comme la Cathédrale Notre-Dame-de-Miséricorde, ou le quartier des anglais mais difficile de tout voir !

Ajaccio

DANS LE GOLFE : POINTE DE LA PARATA ET ÎLES SANGUINAIRES

Après une matinée dans les rues de la cité impériale, je suis sortie de la ville pour aller tout au nord du Golfe d’Ajaccio. Avec la compagnie Via Sanguinari, j’ai passé l’après-midi sur la plus grande île de l’archipel des sanguinaires : MEZZU MARE. Je vous en parle dans cet article. Le territoire est resté très sauvage, c’est donc agréable de s’y promener… D’ici, on a une vue sublime sur la mer Méditerranée, notamment à partir du restaurant de la Pointe de la Parata où je me suis arrêtée boire un milk-shake à la vanille. N’hésitez pas à rester jusqu’au coucher de soleil.

Iles sanguinaires

LE CIMETIÈRE MARIN D’AJACCIO SUR LA ROUTE DU LITTORAL

Pour terminer cet article, je vais vous parler du cimetière d’Ajaccio. ✝ En suivant la route du littoral, on remarque d’imposants caveaux placés sur le côté. Je suis habituée aux cimetières du continent français, avec leurs croix plantées dans le sol et des structures grises. En Corse, il y a des caveaux familiaux partout, ils sont grands, ils sont blancs et ne sont pas forcément à l’intérieur même du cimetière. Sachez d’ailleurs que les cendres du chanteur Tino Rossi (1907-1983) reposent là.

Ajaccio


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s