Que faire à Sagunto?

Lors de mon séjour à Valencia, je suis allée me balader dans la ville de Sagunto (connu aussi sous le nom de Sagunt ou Sagonte). Elle se trouve à 25 kilomètres de la capitale valencienne et possède un fort attrait architectural et historique. En effet, c’est une cité qui a connu le passage de plusieurs civilisations (peuples ibériques, romains et arabes entre-autre), c’est donc 2000 ans d’histoire et de culture à découvrir sur ce joli territoire.

La particularité de la ville est que l’entrée des monuments est gratuite. On peut explorer les merveilles de cette commune espagnole sans avoir à casser son porte-monnaie, c’est donc l’idéal pour les touristes. J’y ai passé seulement la matinée, ce qui m’a permis de voir pas mal de choses, mais la journée aurait été nécessaire pour que je puisse faire le tour de ses installations. Voici un petit récapitulatif des différents lieux à voir à Sagunto.

Le musée de la Casa dels Berenguer

Après avoir garé mon véhicule près de la magnifique église Santa Maria, je suis allée à la « Casa dels Berenguer » qui se trouve à proximité pour avoir des renseignements touristiques. La dame de l’accueil m’a alors remis un plan de la ville en m’expliquant les principaux lieux à voir. La Casa dels Berenguer est un musée sur le thème des légendes grecques. On y retrouve des costumes de l’époque, des textes expliquant les histoires de cette civilisation (le cheval de Troie…), et les personnages célèbres (Achille, Antigone…). On peut d’ailleurs voir le mur en ruines du temple de Diana dans la cour de cette maison.

Le théâtre romain de Sagunto

C’est notamment pour l’arène romaine que j’avais envie de me rendre à Sagunto. L’endroit avait l’air sympa en regardant sur Internet et je n’ai pas été déçue une fois sur place, bien au contraire. C’est un lieu historique qui a été bâti au Ier siècle de notre ère (c’est le premier monument espagnol classé). Il a été restauré en 1990 et cela a fait beaucoup polémique car les matériaux utilisés n’étaient pas les mêmes qu’à l’époque de sa construction. Sans cela, il n’aurait pas pu servir pour des représentations de nos jours.

Les ruines du château de Sagunto

En arrivant de la route, on aperçoit sur une colline, les ruines d’un château qui s’étend sur 1,9 kilomètres. Il faut grimper dans les petites rues de Sagunto pour arriver jusqu’à ce monument, qui se trouve juste après le théâtre. A 172 mètres d’altitude, sur la Sierra Calderona, le point de vue sur le paysage est incroyable. Le panorama nous permet de voir tout aussi bien les toits de la ville que la mer méditerranée à proximité. Un bonheur.

L’ancien quartier juif et l’ermitage

En redescendant du château, j’ai suivi un chemin jusqu’à l’ancien quartier juif de la ville. La colline forme des terrasses sur plusieurs niveaux avec de jolis cactus. On passe alors devant l’ermitage de la Sangre avec ses briques jaunes et ses murs blancs. Ce coin de Sagunto est vraiment plein de charme. Les rues sont plus étroites avec des arches. D’ailleurs, l’ancien mikvé (bain rituel) peut se visiter. Il se trouve tout près de la vieille synagogue (qui n’existe plus de nos jours), dans une petite salle voûtée avec une citerne.

Les petites rues du centre historique

Lorsqu’on se balade dans les ruelles de Sagunto, on se rend vite compte de l’influence des peuples qui ont vécu sur ce territoire. Certaines maisons sont peintes en blanc avec des touches de bleu et des décorations qui m’ont énormément fait penser aux îles grecques. J’aurais aimé m’y perdre des heures… Mais je devais partir pour visiter l’Aquarium de Valencia. J’ai tout de même pris le temps de faire une pause repas dans un restaurant de tapas. Au programme : patatas bravas, pan con tomate, burgers, croquettes et jambon…

D’autres endroits à ne pas manquer

Si vous avez l’opportunité de passer la journée à Sagunto, je vous conseille d’aller aussi du côté de la plage. Des balades à vélo sont proposées le long du littoral pour découvrir la faune et la flore. Sagunto est la ville de l’Acier, donc ne ratez pas sa vieille sidérurgie avec son chemin de fer et ses mines. Vous pouvez d’ailleurs grimper en haut d’une tour afin de profiter de la vue sur la mer et la ville. Le soir, le chemin est éclairé, ce qui donne beaucoup de charme au parcours à réaliser à pied. Je n’ai pas eu la chance de faire tout ça, donc n’hésitez pas à me dire vos impressions en commentaires, si vous y êtes allés. 😉

A LIRE AUSSI : Le château de Sagunto

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s