Le château de Sagunto

En arrivant dans la ville de Sagunto, la première chose que l’on remarque, c’est son long château perché en hauteur. Il se trouve sur la colline de la Sierra Calderona et surplombe le paysage. Son histoire remonte à plus de 2000 ans. Il est lié à plusieurs civilisations dont les traces sont encore présentes dans ses vestiges. Son architecture et son passé lui valent le titre de monument national depuis 1931. Dans cet article, partons le découvrir…

Visiter gratuitement le château de Sagunto

Comme tous les autres monuments de la ville, le château de Sagunto est gratuit. On peut le visiter librement du mardi au samedi (de 10h à 18h ou 20h selon la saison) ainsi que le dimanche et les jours fériés (de 10h à 14h). Pour y accéder, il faut grimper les petites rues de Sagunto. Il n’y a pas vraiment de panneau indicatif, mais comme on voit les murs de la bâtisse de loin, il suffit de la suivre du regard pour l’atteindre. La durée de la visite varie selon votre cadence : il faut compter aux alentours de 2 heures si vous souhaitez faire le château d’un bout à l’autre. En effet ce dernier s’étend sur une distance de 1,9 kilomètres.

Un château au passé historique important

Le château de Sagunto est une des forteresses les plus importantes de l’Espagne. Avec ses remparts et son panorama, il marque les esprits par son ampleur et son histoire. Il a été la demeure de plusieurs grandes civilisations humaines : Romains, Wisigoths, Chrétiens, Musulmans… Leur présence dans la ville a influencé l’architecture du château, dont on retrouve encore les traces dans ses vestiges. On peut citer par exemple l’ancien forum romain avec ses colonnes, ainsi que la Place de la Conejera avec sa vieille citerne arabe…

Selon la période d’occupation, la citadelle de Sagunto ne possédait pas toujours le même nom. Pour les Romains c’était « Saguntum », pour les Ibères « Arse », pour les Chrétiens « Murus Vetulus » et enfin pour les Arabes c’était « Morvedre ». Lorsque les juifs étaient présents dans la ville, des sortes de niches dans la pierre furent construites pour servir de cimetière. On retrouve aussi de nombreuses stèles romaines et ibériques, au centre du château, qui sont réunies dans un musée gratuit qui s’appelle « Antiquarium epigráfico ».

Un magnifique point de vue sur le paysage

Comme le château se trouve sur la colline de la Sierra Calderona, à 172 mètres d’altitude, il possède un magnifique panorama : on peut apercevoir la frange littorale et les toits de Sagunto. On remarque que la ville est très industrielle avec la présence d’infrastructures et d’usines dans le paysage. Même si cela entache un peu au charme du lieu, j’ai su faire abstraction de cette modernité pour profiter pleinement de la vue qui s’offrait à moi… 🏞

À partir de ce point de vue, on peut également voir l’église gothique Santa Maria et le théâtre romain. Ce dernier possède des conditions acoustiques exceptionnelles du fait de son implantation dans la montagne. Ses gradins en pierre peuvent accueillir un total de 6000 spectateurs. Non loin de là, on admire l’ermitage de la Sangre près du quartier juif. Vous l’aurez compris, à seulement 23 km de Valencia on réalise un joli saut dans le passé.

A LIRE AUSSI : Un palais à Perpignan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s