Dans les différentes criques de Majorque

Lors de ma semaine de vacances sur l’île de Majorque, je me suis rendue dans une crique différente à chaque fois que je voulais me baigner dans le but de découvrir plusieurs coins. Dans cet article, je vous embarque explorer jour après jour, les plages où je me suis rendue. Aucun de ses lieux ne se ressemblaient 🏖 alors qu’ils n’étaient pas loin les uns des autres… La Méditerranée est tellement belle !

JOUR 1 : ARRIVÉE DANS LE PETIT PORT DE PÊCHE DE CALA FIGUERA

Cette première crique a été un vrai coup de cœur. Après avoir pris un cocktail sur une terrasse, place à la baignade. Le petit port de pêche de Cala Figuera est ancré dans un paysage naturel, avec de l’eau claire, ce qui permet de voir les fonds marins. 🐟 Il n’y a pas de plage à ce niveau là, mais les falaises plates permettent d’installer aisément sa serviette. L’avantage, c’est qu’il n’y a pas beaucoup de monde ici. Équipée de mes chaussures watershoes j’ai pu descendre me baigner sans me faire mal aux pieds. J’ai testé pour la 1ère fois le masque « easybreath » de chez Décathlon et je n’ai pas été déçue, au contraire ! C’était magique de voir les poissons nager dans leur habitat sans avoir besoin de respirer hors de l’eau.

JOUR 2 : CALA PI – CALA SANTANYI (L’ENDROIT DE NOTRE LOCATION)

Cala Pi

En arrivant à Cala Pi le matin, je me suis dis que je n’avais jamais vu une eau aussi belle. Les rayons de soleil faisaient ressortir sa couleur cyan et le cadre était très joli. Une fois en bas, sur la plage, le résultat n’était pas le même… 🚮 Le soucis avec les endroits touristiques, c’est que les gens ne sont pas respectueux du tout. Dans la mer, il y avait plus de déchets que de poissons. En allant sous l’eau, j’ai vu des tas de sachets plastiques flotter, ça m’a vraiment écœuré et attristé. Je ne comprend pas comment on peut oser jeter ses détritus dans la nature !

La crique de Santanyi, l’après-midi, était un peu plus propre, mais pour que l’environnement soit limpide, il faut avancer plus vers le large, loin des foules… Santanyi, c’est la petite commune où je logeais avec mon groupe d’amis et mon copain : je vous la présente dans cet article. La ville possède plein de détails mignons à photographier 📷 et une très bonne localisation pour aller à la plage…

JOUR 3 : LA PLAGE D’ALCUDIA, MA CRIQUE PRÉFÉRÉE DE MAJORQUE

Plage d'Alcudia

Tout comme Cala Figuera, la côte près du village d’Alcudia a été un coup de cœur. La route pour accéder à la plage longe une falaise qui permet d’avoir une très belle vue sur la mer. L’eau est propre, on peut faire des sauts à partir des rochers, et de jolies coins sont à découvrir en nageant un peu, notamment des plages de galets où l’on se retrouve seul. 🏝 L’endroit exact dont je vous parle se nomme la « Punta Llarga » : c’est une incroyable réserve naturelle. Ici, on est bien loin des stations balnéaires touristiques et c’est appréciable… Un petit paradis !

JOUR 4 : UNE SORTIE EN BATEAU AFIN D’EXPLORER LES CRIQUES

Ile de Majorque

Comme un de nos amis venait d’avoir son permis bateau, nous avons décidé de louer un petit zodiac, à partir de Porto Colom, pour explorer quelques criques. On s’est arrêtés à plusieurs endroits afin de se rafraîchir dans l’eau, et regarder les poissons. Si vous allez à Majorque, je vous conseille de prévoir une sortie marine, parce que les prix sont abordables et que c’est très agréable. Mais faites attention à l’ancre ! ⚓ Dès notre premier arrêt, nous l’avons jeté à la mer en pensant logiquement qu’elle était accrochée au bateau, mais ce n’était pas le cas : elle a coulé ! Par chance, un monsieur adepte de plongée nous l’a remonté…

JOUR 5 : CALA DE DEIA, SA GROTTE ET SES PETITS COEURS BLEUTÉS

Majorque, Crique, Mer, Méditerannée, Ile

Après notre journée à Valldemossa et au Port de Soller, nous sommes allés à la « Cala de Deia ». En arrivant sur les lieux, la police ne laissait passer que les voitures immatriculées Espagne, sur le chemin prévu… Nous avons dû nous garer en haut, et marcher une vingtaine de minutes jusqu’à la plage. En bas, il y avait un parking, 🚙 mais certains avaient une jolie amende sur leurs pare-brises. Au final, on fut vite déçu, même si la crique était belle : il y avait du monde, l’eau était sale, et puis je me suis fais piquer par une méduse ! On n’a donc pas voulu rester très longtemps… Mais j’avoue avoir adoré la sorte de grotte dans la roche, et les cœurs bleus suspendus. En plus, on est remonté en stop au retour. 💙

JOUR 6 : CALA LLOMBARDS, NOTRE DERNIÈRE PLAGE SUR CETTE ÎLE

Pour le dernier jour, Cala Llombards a tenu toutes ses promesses. L’eau était translucide et le sable de la plage vraiment très fin, ce qui était très agréable sous les pieds. Ce que j’aime énormément avec les criques de l’île de Majorque, c’est qu’aucune plage ne se ressemble. Les stations balnéaires ont souvent des maisons toutes mignonnes aux alentours, avec leur façade blanche et leurs volets colorés.

2 réflexions sur “Dans les différentes criques de Majorque

    • J’y suis allée en ferry, à partir de Barcelone. On est partis à 6 avec nos voitures personnelles. 🙂 C’était beaucoup plus rentable de prendre le bateau et ça nous a évité la location de deux véhicules une fois sur place.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s